Contact

+41 21 791 66 76

Chemin de Mongevon 23
1023 Crissier

Le conseil d'administration Wilo renonce à 50 % de sa rémunération

Retour à l'aperçu

02.04.2020

Création d'un fonds mondial de solidarité Wilo

Oliver Hermes

Dortmund. La pandémie liée au coronavirus démontre que, malgré l'existencede centaines d'États et de milliers de régions, il n'y a qu'une seule société. C'estpourquoi, face à cette crise sanitaire, Oliver Hermes, président-directeur généraldu groupe Wilo appelle à agir dans toutes les entités du groupe avec discipline,réalisme et humilité, mais surtout dans un esprit d'entraide et de bienveillance.Le conseil d'administration de WILO SE a donc décidé, en signe de solidarité, derenoncer cette année à 50 % de sa rémunération variable. Le conseild'administration fera don de cette contribution financière à un fonds de solidaritéWilo créé spécialement dans cet objectif. « Ce fonds servira notamment àdistribuer une prime aux collaborateurs du groupe Wilo exposés à des risquesparticuliers dans le cadre de la crise du coronavirus », explique Oliver Hermes.

Le Dr h.c. Jochen Opländer, actionnaire et président d'honneur du conseil desurveillance de WILO SE et fondateur de la Wilo-Foundation, se félicite de cettedécision et se déclare prêt, ainsi que sa famille, à contribuer généreusement àce fonds de solidarité Wilo.

En outre, WILO SE mettra d'autres ressources financières à disposition du fondsmondial de solidarité et donnera la possibilité aux collaboratrices etcollaborateurs de la direction d'apporter leur contribution.

Dans le même temps, les actionnaires de Wilo SE, dont la Wilo-Foundation estl'actionnaire majoritaire, ont décidé d'un commun accord de reverser près de80 % du dividende dans l'entreprise cette année et de distribuer le reste sur unepériode plus longue.

Oliver Hermes, le PDG de Wilo, qui occupe également la fonction de président dela Wilo-Foundation depuis avril 2019, précise que « les actionnaires de Wilo SEenvoient un message fort dans ce contexte exceptionnel et font preuve deflexibilité et de solidarité en plein coeur de la crise du coronavirus ».