Premier système semi-centralisé au monde d'alimentation et d'évacuation pour une métropole du futur

Les mégalopoles, la pénurie d'eau et la pollution de l'air : ces nombreux défis exigent des solutions innovantes pour l'avenir. La centrale d'alimentation et d'évacuation SEMIZENTRAL de la métropole chinoise de Qingdao est l'une de ces solutions pionnières. La centrale d'alimentation et d'évacuation a ouvert ses portes au printemps 2014 dans le cadre de l'exposition universelle horticole. Il s'agit de la première installation de référence de l'infrastructure intégrée semi-centrale qui permettra d'approvisionner près de 12 000 personnes.

SEMIZENTRAL est un projet de l'université technologique de Darmstadt réalisé en coopération avec l'université chinoise Tongij Shanghai. En sa qualité de spécialiste des pompes et systèmes de pompage, Wilo a pris part à la planification et à la réalisation du projet et fourni une large sélection de systèmes de pompage dédiés au génie du bâtiment et au traitement des eaux. En 2015, le projet a été récompensé d'un GreenTec Awards dans la catégorie « urbanisme », l'un des prix européens les plus prestigieux dans le domaine de l'environnement et de l'économie.

Quingdao – la métropole en passe de devenir une mégalopole

La ville portuaire de Qingdao dans la province du Shandong en Chine orientale souffre depuis plusieurs années d'une importante pénurie d'eau. La cause : une évolution démographique spectaculaire. La population de la région métropolitaine a depuis atteint les huit millions d'habitants. Quingdao est déjà une mégalopole et poursuit sans relâche sa croissance. Pour tenir compte de cet immense développement urbain et alimenter la région en eau et en énergie, il était impératif de tenter une nouvelle approche.

Semizentral – une solution intermédiaire flexible

« Semizentral » : infrastructure flexible pour les villes du futur, une solution intermédiaire entre les installations décentralisées et centralisées de traitement des eaux chargées.Chaque secteur de la ville bénéficie d'une infrastructure correspondant à ses besoins. Au lieu d'acheminer et de distribuer l'eau sur de longues distances à l'aide de systèmes tentaculaires, le système semi-centralisé croît au rythme de la mégalopole. Le premier système semi-centralisé au monde d'alimentation et d'évacuation intègre les flux d'eaux chargées et de déchets organiques dans un concept modulaire.Grâce à cette infrastructure futuriste, la consommation d'eau fraîche ainsi que la production d'eaux usées ont diminué de 30 à 40 % dans la zone de captage. L'eau sanitaire n'est pas directement acheminée vers l'installation de traitement, mais réutilisée. Par exemple, les eaux chargées provenant de la douche sont réutilisées pour le rinçage des toilettes.Le système génère lui-même l'énergie dont il a besoin dans la mesure où les boues d'épuration et les déchets domestiques biologiques alimentent l'installation de biogaz intégrée. À cette occasion, les pompes à haut rendement Wilo apportent une contribution essentielle dans l'installation pilote du projet. Leur fonctionnement vise à produire de l'énergie et une eau sanitaire à partir des eaux chargées et des déchets organiques. La chaleur générée lors du processus peut donc servir aux installations de chauffage. Ainsi, la centrale d'alimentation et d'évacuation est autosuffisante et climatiquement neutre.Au total, ce sont près de 56 agitateurs à moteur immergé, pompes, surpresseurs et systèmes d'extinction d'incendie à haut rendement qui sont utilisés. L'infrastructure de traitement des eaux, flexible, s'adapte aux contraintes en utilisant efficacement les ressources et peut croître à mesure que l'environnement urbain évolue. Ainsi, la centrale est toujours « aussi grande que nécessaire et aussi petite que possible ».

Daten & Fakten
ProjektSemizentral
Qingdao
China