Contact

0 801 802 802 (N° vert)

Wilo Salmson France SAS

Espace Lumière - Bâtiment 6
53 Boulevard de la République
78403 Chatou

Conférence sur l'innovation 2019 à Moscou

Retour à l'aperçu

26.09.2019

Le 12 septembre 2019, Oliver Hermes, Président et CEO du groupe Wilo SE et Membre du comité exécutif de l'Association allemande des entreprises de l'Est, a convié plus de 200 invités de marque du monde de la politique et de l'industrie à une conférence sur l’innovation à Moscou.

Oliver Hermes et ses invités

De gauche à droite : Sergey Shmatko (Président du Conseil d'administration d'Artpol Engineering, ancien Ministre de l'énergie de la Fédération de Russie), Pavel A. Revel-Muroz (Vice-Président JSC Transneft), Marina Kim (Modératrice), Oliver Hermes (Président et CEO du groupe Wilo SE), Gerhard Schröder (ancien Chancelier de la République fédérale d'Allemagne, Président du Conseil de surveillance Rosneft et Président du Comité des actionnaires de Nord Stream AG) et Tigran Sargsyan (Président de la Commission économique eurasienne, ancien Premier Ministre de la République d'Arménie) à la « Wilo Innovation conference » à Moscou.

Oliver Hermes a accueilli Gerhard Schröder, ancien Chancelier de la République fédérale d'Allemagne, Elvira Nabiullina, Présidente de la Banque centrale russe, et Tigran Sargsjan, Président de la Commission économique Eurasienne, en invités d'honneur.

Marina Kim, Présentatrice à la télévision russe et journaliste, a orchestré cet événement aux multiples facettes.

Les politiques industrielles en tant que moteur de la croissance économique

L'événement était axé sur l'avenir de la politique industrielle internationale et sur l'importance de la Russie et de l'Asie centrale en tant que pont économique et culturel entre l'Asie et l'Europe.

"Le débat sur la politique industrielle connaît une renaissance mondiale. Nous voulons profiter de ce terrain favorable pour discuter de nouvelles relations stratégiques et renforcer les alliances existantes auprès de vous", c'est sur ces mots qu’Oliver Hermes a débuté cette conférence. Il a de nouveau souligné l'importance des politiques industrielles avec la présentation de quelques stratégies industrielles récemment publiées, comme l'initiative "Made in China 2025 Initiative", les visions formulées au Proche et au Moyen-Orient pour une diversification accrue de l'économie ou l'initiative chinoise "Belt & Road".

Conflits commerciaux internationaux et ralentissement de la croissance économique mondiale

Les principaux intervenants ont mis l'accent sur les défis géopolitiques actuels auxquels l'industrie est de plus en plus confrontée. Les conflits commerciaux internationaux tels que celui entre les États-Unis d'Amérique et la République populaire de Chine ont également été abordés.

"Un facteur extérieur important est le ralentissement de la croissance économique mondiale, qui s'est avéré plus tangible que prévu dans les faits, entre autres, des contradictions croissantes dans le commerce international", a expliqué Elvira Nabiullina, Gouverneur de la Banque centrale russe.

Mme Nabiullina a été nommée « Gouverneur de banque centrale de l'année 2015 » par le magazine Euromoney et « Meilleur Gouverneur de banque centrale en Europe 2016 » par le magazine The Banker. Elle a donné un aperçu de l'évolution de l'économie mondiale et présenté la stratégie budgétaire de la Russie.

Ce n'est qu'au début de ce mois de septembre 2019 que la Banque centrale russe a suivi son cours et abaissé son taux d’intérêt directeur à 7 %.

Le rôle de la Russie et de l'Asie centrale en tant que moteur de l'intégration

Grâce à la diversification de l'économie russe induite par le gouvernement et à sa situation géographique avantageuse, la Russie jouera un rôle central en tant que moteur de l'innovation dans toute la région eurasienne et deviendra plus attrayante pour les investissements étrangers.

Ces investissements proviennent de plus en plus d'Asie. Gerhard Schröder, ancien Chancelier de la République Fédérale d'Allemagne, travaille depuis des années à intensifier les relations germano-russes.

Dans son discours d’introduction, il a souligné la nécessité d'un dialogue renforcé entre les deux pays, en particulier dans les moments difficiles : "Je crois en l'avenir commun de l'Union européenne et de la Fédération de Russie !"

Non seulement la Russie, mais aussi l'Union économique eurasienne dans son ensemble, acquièrent une importance stratégique pour le commerce mondial. L'Union économique eurasienne comprend l'Arménie, la Biélorussie, le Kirghizstan, la Russie et le Kazakhstan.

"La création de l'Union économique eurasienne a élargi l'influence économique des petites nations, car ces pays ont désormais une influence sur les décisions prises au sein d'un organe directeur qui compte 180 millions d'habitants ", a déclaré Tigran Sargsyan, Président de la Commission économique eurasienne à la conférence sur l'innovation.

"L'influence de notre économie s'accroît. Nous avons signé de nombreux protocoles avec des pays du monde entier pour intensifier nos échanges commerciaux. Malheureusement, l'absence de dialogue entre l'Union économique eurasienne et l'Union européenne a eu une influence sur les relations commerciales internationales et l'Union économique eurasienne s'est donc concentrée sur le renforcement de ses liens avec la région Asie-Pacifique. Nous restons ouverts au dialogue avec tous nos partenaires, y compris bien sûr l'Union européenne", a poursuivi M. Sargsyan.

Mondialisation, réseau mondial et libre-échange

A l'issue de la Conférence sur l'innovation, l'hôte Oliver Hermes a été impressionné par les discussions de la journée et a appelé les représentants de la politique et de l'industrie à maintenir et soutenir les alliances pour sauvegarder un ordre multilatéral mondial avec des structures économiques libres :

"La mondialisation, le réseautage mondial et le libre-échange ont mené à une économie mondiale croissante. Aujourd'hui, après toutes ces années de reprise, l'économie mondiale est confrontée à une incertitude croissante. On a eu rapidement l'impression que l'industrie, surtout en Europe, n'a pas le courage de lutter contre cette incertitude. Je suis convaincu que la Conférence sur l'innovation d'aujourd'hui a fourni la plate-forme idéale pour donner de nouvelles impulsions à de futures stratégies communes et nous positionner en tant qu'ambassadeurs d'un ordre multilatéral mondial".